Image Le Schéma Interdépartemental de covoiturage

Le Schéma Interdépartemental de covoiturage

           En parallèle des actions du SMIRT, le département du Nord et du Pas-de-Calais ont élaboré ensemble un Schéma Interdépartemental de covoiturage.

Le covoiturage figure dans les Schémas Mobilité du Département du Nord et du Pas-de-Calais, avec une vision cohérente et partagée des enjeux de cette pratique en plein essor.

Ainsi, un Schéma Interdépartemental de Covoiturage a été élaboré et validé par les deux Assemblées Départementales en juin 2015.

Ce schéma permet de structurer les actions entreprises autour du covoiturage en dressant un état des lieux des pratiques, des besoins mais aussi en définissant les enjeux de demain autour de cette pratique de mobilité. Il s’agit d’un document de référence, commun et partagé, de gestion de la politique de covoiturage visant à répondre au mieux aux besoins de mobilité des habitants. Il définit ainsi les modalités et principes pour la réalisation d’aires de covoiturage. L’objectif est également d’articuler les différentes démarches, en cours, de réunir les différents acteurs (Départements, Région, Communes, EPCI, associations, etc.) pour travailler, en partenariat, au développement de l’intermodalité et de systèmes de transport efficaces et innovants.

Par ailleurs, dans le cadre de ce schéma, une étude a été menée afin de qualifier et de quantifier les besoins, en proposant d’améliorer, par la voie du covoiturage, le taux moyen d’occupation des véhicules, en le faisant passer de 1,07 à 1,17 passagers par véhicule par jour à l’horizon 2025.

Ceci a conduit à proposer le déploiement d’environ 6 000 places de covoiturage, sur 162 aires, sur les deux départements à cet horizon. Ces aires seront réparties selon leur capacité et leur positionnement stratégique (notamment en termes de contribution à la décongestion des axes structurants comme l’A25) : en aires structurantes (plus de 50 places), complémentaires (de 20 à 50 places) et locales (inférieures à 20 places).

Afin de permettre à l’usager d’identifier facilement ces parkings dédiés, une signalétique commune aux deux départements est implantée sur chacune des aires.

Actuellement, 21 aires de covoiturage ont été réalisées, ce qui correspond à 895 places dédiées à la pratique du covoiturage. Des premiers comptages montrent déjà des taux d’occupation supérieurs à 50 %.

Image Un service de la marque Pass Pass

Un service de la marque Pass Pass

 Depuis plusieurs années, un grand nombre d’initiatives en matière de covoiturage a été lancé dans le Nord et le Pas-de-Calais. Ces initiatives s’avèrent sans lien évident et ne parviennent pas à dégager une véritable dynamique à une échelle pertinente, celle du périmètre régional. C’est dans ce contexte que le SMIRT a lancé une étude confiée à Indiggo pour la mise en place d’une politique de covoiturage commune aux 14 AOT. Cette étude porte sur la mise en relation des covoitureurs ainsi que sur une stratégie d’animation et de communication.

Suite à cette étude, un marché public composé de deux lots a été lancé. Le SMIRT a attribué et notifié la réalisation du marché à Covivo pour le lot 1 "Conception et gestion d'un portail de covoiturage" et au groupement Instant System/Wimoov/Hula Hoop pour le lot 2 "Animation et communication territoriales pour la promotion des mobilités durables et du covoiturage".

La mise en place de l'outil de mise en relation sera opérationnelle en juin 2017. Le SMIRT est d'ores et déjà mobilisés pour solliciter les territoires et le monde économique pour mettre en œuvre la communication et l'animation de cette politique. 

 

Aire de covoiturage de Méteren

slide2